Bienheureux…

*Bienheureux tous ces soignants, qui parfois au péril de leur vie, soignent et guérissent. Ils sont des témoins de l’Amour et de la tendresse infinie de Dieu pour notre humanité.

*Bienheureux les caissières, magasiniers, camionneurs, éboueurs, facteurs. Tous ces « petits » sont les bons samaritains indispensables de notre époque. Ils sont « premiers » aux yeux de Dieu.

*Bienheureux tous ceux qui respectent les consignes de confinement et de distanciation sociale, tous ceux qui remplissent l’imprimé de déplacement dérogatoire. Ils sont des acteurs du service pour tous.

*Bienheureux ceux qui téléphonent, avec leurs familles, leurs amis ; ceux qui font les courses pour leurs voisins. Ils sont signes que nous sommes des êtres de relations, tous aimés de Dieu.

*Bienheureux les enseignants et les parents qui organisent l’école à la maison. Ils poursuivent ainsi l’éducation à la connaissance et à la citoyenneté des enfants et des jeunes, pour qu’ils deviennent grands et solides devant les hommes et devant Dieu.

*Bienheureux tous ces bénévoles d’associations caritatives qui accompagnent les plus vulnérables; ceux qui fabriquent des masques ou des sur-blouses ; ceux qui aident les soignants. Ils témoignent ainsi de la charité vécue concrètement.

*Bienheureux ceux qui consolent et soutiennent les hommes et les femmes qui ont perdu un être cher dans la solitude d’un hôpital ou d’un EPHAD. Ils sont signes de la compassion du Christ pour ceux qui souffrent et qui pleurent.

*Bienheureux les agriculteurs, les commerçants qui s’organisent et innovent pour continuer à exercer leurs  activités et satisfaire nos demandes d’alimentation. Ils sont guidés par l’Esprit Saint.

*Bienheureux ceux qui appellent à plus de justice, de solidarité collective et de remise en cause de nos choix de société.

*Bienheureux les élus, les gouvernants. Par leur implication et leurs choix, ils essayent de contribuer au vivre ensemble, à la santé de tous, au fonctionnement de l’économie. Ils sont des acteurs du bien commun dans des circons-tances difficiles.

*Bienheureux ceux qui s’organisent pour maintenir une communauté ecclésiale vivante par des temps de prière à la même heure, ceux qui échangent des prières, des poèmes et des vidéos signes de fraternité. Ils manifestent une Eglise innovante en ces temps de confinement.

*Bienheureux tous ces acteurs de solidarité humaine. Leurs noms sont inscrits dans le « Grand livre de l’histoire humaine » et dans le « Grand livre de l’Amour de Dieu pour les Hommes et notre Monde ».

*Bienheureux, bienheureux, bienheureux êtes-vous !

Prière universelle reçue du Maroc en ce jour de la Miséricorde où l’Evangile nous dit « Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Sr Béatrice

1 commentaire pour “Bienheureux…”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *