Une retraite sur mesure dans la situation COVID-19

« Unique en son genre! », « vraiment c’est du neuf ! » ne sont que deux impressions parmi tant d’autres remarquables points de vue, sur la retraite annuelle 2020 des Oblats d’Afrique australe, commencée le dimanche 23 août et terminée le samedi 29. Inspirée par une citation puissante, soulignée par le P. Général dans sa lettre de mai, à l’occasion de la fête de saint Eugène de Mazenod : « Nous sommes nés pour des moments comme celui-ci » (“We were born for times like this”) a été le thème de notre retraite. Elle s’accordait bien aux paroles toujours exigeantes du fondateur pour notre mission de « rendre les hommes raisonnables, puis chrétiens, enfin les aider à devenir des saints », nous appelant à une « créativité et une audace toutes mazenodiennes».

Cette retraite n’était pas ce à quoi nous étions habitués dans la Province. Une retraite en ligne, prêchée par le P. Bonga MAJOLA, sur You Tube, a vu les membres se rassembler autour d’écrans et d’ordinateurs, tous les jours à 9h et à 15h, pour écouter ses réflexions. Avant la retraite, le père Bonga s’était retrouvé sur un vol de rapatriement de France vers l’Afrique du Sud, pour être auprès de sa mère malade, qui devait décéder le 30 septembre 2020. Il a donc prêché toute la retraite, dans le confort d’une chambre d’hôtel, à Johannesburg où il était en quarantaine. Avec quelques pépins mineurs au début, la retraite s’est mise en route et s’est révélée être une expérience inoubliable.

Différente elle était, mais cette retraite a réalisé une unité « virtuelle » puissante et significative de tous les Oblats à travers la Province, à l’exception d’un Oblat qui ne pouvait pas, du lieu où il était, suivre la retraite en ligne. Certains Oblats se sont organisés et se sont rassemblés dans une maison de retraite, pour profiter pleinement de l’expérience de retraite, mais un grand nombre a suivi la retraite, à partir de sa communauté. Première expérience de ce type dans notre Province, elle a permis d’ouvrir cette retraite oblate à un plus grand nombre de personnes avec lesquelles un lien a été partagé, parmi lesquels nos associés laïcs et d’autres amis des Oblats ; c’est ainsi qu’est né un plus grand partage de notre vie et de notre mission. Le P. Bonga a été un bon directeur de retraite dont les réflexions sur la vie de notre fondateur, dans le contexte de la situation COVIDE-19, étaient très rafraîchissantes. Notre dernier bulletin indique : « Le P. Bonga ne nous a pas prêché, mais a été un témoin de l’appel au mode de vie oblat, en partageant avec passion le fruit de son apprentissage et de son expérience » vrai de vrai !

Dans l’ensemble, ce fut une retraite puissante qui m’a mis au défi de regarder en arrière, d’évaluer ma part, prise dans la mission oblate et d’aller de l’avant en me confiant pleinement au Seigneur et à notre Sainte Mère. Tout cela s’est fait en conformité avec les fondements mêmes selon lesquels j’ai été envoyé et que je sers dans mon ministère. Que demander de plus !

Une retraite sur mesure dans la situation COVID-19

1 commentaire pour “Une retraite sur mesure dans la situation COVID-19”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *