Aller au contenu

Vie de l’Eglise de juin 2022

EDITO

Au moment de sortir la feuille « Vie de l’Église de la Mission », nous clôturons la neuvaine de prière pour les vocations oblates. Cette prière concerne tous les types de vocations. Un chrétien n’est-il pas appelé à répondre à la vocation que Dieu veut pour lui ?
Nous aimerions vous inviter à reprendre le message du pape François pour la 59e journée mondiale de prière pour les vocations. Il nous invite à réfléchir au sens large de la « vocation », dans le contexte d’une Église synodale qui se met à l’écoute de Dieu et du monde. Dans son message, le pape lance quatre appels pressants qui concernent chacun de nous :
+ Être des protagonistes de la mission : à travers notre Baptême, nous sommes membres du Peuple de Dieu et de ce fait appelés à être disciples-missionnaires.
+ Être les gardiens les uns des autres et être les gardiens de la création : avant même de faire l’expérience de la rencontre avec le Christ, nous sommes aimés de Dieu et cet amour appelle à être les gardiens les uns des autres dans notre maison commune qu’est la création.
+ Accueillir le regard de Dieu et répondre à son appel : le pape nous invite à nous mettre à l’écoute de la Parole de Dieu et à l’écoute de nos frères et sœurs qui sont habités par la présence de Dieu. Il nous invite à nous laisser toucher par ce regard de Dieu sur chaque homme tout en apprenant à découvrir le potentiel qui est en nous-mêmes, à nous faire devenir toujours plus ce que nous sommes.
+ Construire un monde fraternel : nous sommes tous convoqués à participer à la construction de la mosaïque de l’humanité, afin de réaliser le grand projet de fraternité que Jésus avait dans son cœur lorsqu’il priait le Père : « Que tous soient un » (Jn 17, 21).

Toute cette démarche s’inscrit dans le processus synodal que nous vivons en Église afin de marcher ensemble dans l’harmonie de la diversité.

Pendant ces derniers jours du mois de mai, la congrégation des Missionnaires Oblats a essayé de vivre cette démarche à travers le Congrès des laïcs oblats, sur lequel nous aurons l’occasion de revenir prochainement.

En ce qui concerne notre communauté aixoise, certains ont pu vivre quelques rencontres synodales qui nous ont permis de nous découvrir les uns les autres et de partager ce qui nous tenait à cœur pour vivre en disciple-missionnaire au sein de notre humanité.

Si vous n’avez pas pu vivre ce temps fort, n’hésitez pas à nous rejoindre le mercredi 8 juin à 18h dans le cloître des Oblats. Nous aurons l’occasion de partager, au cours d’une célébration, le vécu de nos échanges, mais surtout nous nous mettrons à l’écoute de la Parole de Dieu et de nos frères et sœurs pour déceler l’appel de l’Esprit où chacun trouve sa place et donne le meilleur de lui-même dans la construction du Royaume de Dieu.

Retour sur la journée à Notre-Dame du Laus

Le 8 mai 2022, j’ai participé, avec une quarantaine d’autres personnes, au pèlerinage à Notre-Dame du Laus. Il aurait dû se dérouler deux ans plus tôt pour faire mémoire de l’installation des Oblats de Marie Immaculée en ce lieu.

Pour tous ceux qui n’ont pas pu se joindre à nous et pour éviter le récit d’un simple compte rendu, je voudrais témoigner de ce que j’ai vécu ce jour-là à travers quelques temps forts qui m’ont particulièrement touchée.

Le premier temps fort fut celui de notre voyage en car remarquablement préparé par nos frères Benoît et Jean-Marie. Nous avons d’abord chanté les Laudes, cet office de la Liturgie des Heures qui nous unit à tous ceux qui le prient chaque jour et qui nous fait goûter la beauté et la profondeur de la prière des psaumes. Nous avons ensuite écouté Benoît nous donner un aperçu de la vie de Benoîte Rencurel, des apparitions qu’elle a vécues et de la naissance du sanctuaire.

Alors que se déployaient autour de nous de nouveaux paysages et que, sous l’effet du soleil, les montagnes s’échappaient progressivement de leur ceinture de nuages, c’est une fervente récitation du chapelet qui nous a accompagnés. J’ai particulièrement apprécié l’universalité de notre prière à travers l’usage des différentes langues venues du Mexique, de l’Italie…

Le second temps fort fut la messe solennelle dans la basilique que nous avons partagée avec un groupe de jeunes en retraite de préparation à la confirmation ainsi qu’avec les habitués du lieu ou les visiteurs de passage. Un moment émouvant pour tous les Oblats présents fut, à la fin de la célébration, la bénédiction de la plaque commémorative rappelant la présence des Oblats en ce lieu pendant 22 ans (1819 – 1841).

La conférence de l’après-midi a retenu mon attention (vidéo de la conférence sur le blog de la Famille Mazenodienne) Le père Michel Courvoisier nous a retracé toute l’histoire de la présence des Oblats à Notre-Dame du Laus depuis l’appel reçu par Eugène de Mazenod à venir évangéliser cette région montagnarde, en prêchant un grand nombre de missions dans des villages souvent très éloignés, jusqu’aux périodes sombres et douloureuses de dissension avec l’Église locale qui se sont terminées par le départ des Oblats. Depuis ses origines, la vie de l’Église traverse des périodes de désaccords, de discussions, de mésententes. Il est important de les regarder en face et, comme dans l’Église primitive décrite dans les Actes des Apôtres, de se tourner vers l’Esprit Saint pour continuer à avancer et rester dans l’unité.

Pendant l’adoration qui a suivi, j’ai apprécié la richesse et la profondeur des textes lus et les longs temps de silence propices à la méditation personnelle.

Je veux aussi ajouter la qualité de l’accueil reçu tant de la part des chapelains du Laus que de toutes les religieuses, non seulement lors des célébrations mais aussi lors du moment convivial avant le repas.

Pour terminer je voudrais rendre grâce pour cette journée qui nous a permis de créer ou de consolider des liens, de prier ensemble et de faire mémoire des premiers temps de la Congrégation. Et j’ajoute un grand merci à tous ceux qui ont contribué au succès de ce pèlerinage.

J.L.

LE BLOC-NOTES

Les rendez-vous habituels :  la chapelle est ouverte de 6h30 à 21h.
+ Permanence accueil du 60 : du lundi au vendredi de 9h30 à 11h30 et de 14h30 à 16h30
+ Célébration de l’Eucharistie : le dimanche à 9h et à 11h. En semaine du lundi au samedi à 7h.
+ Permanence de confession – « Sacrement de la joie » :
Tous les mardis, jeudis, samedis de 10h à 12h et de 16h à 18h. 

À la chapelle des Oblats ou au 56 cours Mirabeau.
+ Mardi 31 mai à 18h00, à la chapelle, chapelet pour la paix dans le monde, en direct de Rome.
+ Mardi 7 juin : mission de rue avec Anuncio, début de la veillée 20h30 à la chapelle des Oblats.
+ Mercredi 8 juin à 18h30, dans le cloître des Oblats (54 cours Mirabeau), célébration du parcours synodal.
+ Du 15 au 19 juin, la maison accueillera les Oblats de l’Europe qui participeront au 37e Chapitre général en septembre à Rome.
+ Dimanche 19 juin : concert de l’Ensemble vocal féminin Agathe à la chapelle.
+ Samedi 25 juin à 19h : concert de la chorale AMEO à la chapelle.

Ici et ailleurs.
+ Mercredi 1e juin à 20h30 à la salle du Chêne de Mambré de l’Archevêché, soirée d’échange sur le synode avec Mgr Dufour.
+ Du 3 au 5 juin : exposition d’Anne-Sophie Soldaini à l’entrée du 54.
+ Samedi 4 juin à 20h30 à la cathédrale, Vigile de Pentecôte.
+ Samedi 11 juin à 11h30 : Cercle du silence, Allées provençales.
+ Restitution publique de l’Opéra de-ci de-là le 18 juin.
+ Concert « Parade » du festival d’Aix sur le cours Mirabeau, le vendredi 1 juillet à 21h45.
+ Journée Mondiale des Familles, le samedi 25 juin à Cotignac.
+ Semaine missionnaire à Lourdes avec les Oblats : du samedi 9 au samedi 16 juillet 2022.

Retrouvez l’homélie du dimanche et divers articles : https://www.famille.centremazenod.org/

Vous désirez recevoir les informations de la famille Mazenodienne, n’hésitez pas à nous envoyer un email : centre.mazenod@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.