Vie de l’Eglise de la Mission d’octobre 2021

La crise sanitaire est peut-être en train de s’éloigner… Si on ne peut encore tomber le masque, les relations sociales reprennent et c’est avec joie que chacun envisage de reprendre ses activités « d’avant ».

En ce mois d’octobre trois événements vont retenir l’attention des croyants.

Tout d’abord, l’Église nous rappelle l’importance de la Mission. Chacun a dans sa tête des images de missionnaires partant à l’autre bout du monde annoncer l’Évangile. Mais la mission est à notre porte, au pied de notre immeuble, dans les rues de nos villes. En cette période de rentrée, n’est-ce pas le moment de penser à s’engager pour la mission que le Christ nous a confiée en même temps qu’à ses apôtres ? Pour cela il faut entendre l’appel et se mettre en route. Lisons avec attention, et méditons, le message du Pape François à l’occasion de la journée missionnaire mondiale ce 18 octobre : « L’histoire de l’évangélisation commence par une recherche passionnée du Seigneur qui appelle et veut engager avec chaque personne, là où elle se trouve, un dialogue d’amitié ».

Depuis de longues années, l’affaire des abus sexuels dans l’Église occupe une grande place dans les médias. Elle va revenir sur le devant de la scène ce 5 octobre lorsque sera dévoilé le rapport Sauvé. Avec lucidité et courage, la Conférence des Évêques de France, soucieuse de faire toute la lumière sur cette situation, a mandaté, en 2018, une commission indépendante présidée par Jean-Marc Sauvé. Avec l’équipe qu’il a constituée, il a surtout écouté de très nombreuses victimes qui ont osé parler des traumatismes subis, de leur impact sur leur vie adulte, de leur vision actuelle de l’Église et de leur attente de réparation.

Pour vous informer sur cette démarche des Évêques, vous trouverez en pages 3 et 4 un document produit par la Conférence des Évêques de France en mars 2021. Il peut contribuer à la réflexion de chacun, aider à prendre conscience de sa responsabilité et permettre de prendre part à la douleur de tous ceux que notre Église a blessés. Le 5 octobre, en recevant le rapport Sauvé, acceptons de voir en face la réalité et de rechercher ensemble des solutions à notre portée.

En ce mois d’octobre, le Pape François ouvre le grand chantier de la synodalité dans l’Église. A partir du 17 octobre, chaque Église locale est invitée à approfondir cette démarche qui doit préparer la mission de l’Église pour le 3e millénaire. Le diocèse d’Aix prévoit d’octobre 2021 à février 2022 plusieurs temps de rencontre auxquels nous pourrons participer. Ce chantier se poursuivra jusqu’en 2023. Pour commencer à vous informer sur ce sujet, vous trouverez un texte « Pour une Église synodale » sur le blog de la Famille Mazenodienne.

Si nous savons à peu près ce qu’est un synode, c’est-à-dire une assemblée délibérative d’évêques sur un thème précis, le terme de synodalité ne nous est pas familier. Il s’agit en fait de la recherche de la communion entre croyants, du développement de la participation de tous à la vie de l’Église, du partage des responsabilités pour contribuer à l’édification du Peuple de Dieu et à la mission qui lui a été confiée. Quelle Église voulons-nous pour demain ? A qui peut-elle s’adresser ? Comment peut-elle faire comprendre son message ? C’est un long chemin de conversion auquel nous sommes tous invités à participer.

ACTION DE GRACE POUR 50 ANS DE SACERDOCE MINISTERIEL

Le dimanche 26 septembre 2021, la Communauté Oblate d’Aix avec les fidèles présents aux Messes de 9h et 11h, a tenu à rendre grâce à Dieu pour les 50 ans d’Ordination Sacerdotale du P. Mario Brandi, o.m.i., advenue le 25 septembre 1971, en Calabre, au Sud de l’Italie, son pays d’origine.

Au cours du repas simple et fraternel qui a suivi la Messe de 11h, le Père nous a partagé quelques aspects de son expérience : 

« Avec vous, aujourd’hui, je rends grâce à Dieu pour l’amour fidèle et prévenant dont il m’a entouré durant ces 50 ans de service sacerdotal au milieu de son peuple. J’ai beaucoup reçu de toutes les personnes que le Seigneur a mis sur ma route. Au Cameroun de 1975 à 2005, le style de vie simple et essentiel de mes confrères Oblats, leur proximité aux gens, leur respect pour les traditions ancestrales des gens ont confirmé et fait grandir en moi le désir de me faire tout à tous.

Découvrir, dans un contexte socio-économique de survie, la joie des personnes et leur attachement à la vie, a fait grandir mon attention au développement intégral de la personne.

L’appel, en 1993, à me consacrer plus spécifiquement à la formation des jeunes qui demandent à partager avec nous la vie religieuse missionnaire, au Cameroun d’abord (14 ans), à Rome ensuite (6 ans), m’a aidé à développer l’écoute des personnes et l’attention au travail en eux de l’Esprit Saint. Ma présence actuelle à Aix-en-Provence, dans la maison qui nous a vu naître comme Institut Missionnaire, me fait découvrir la fraîcheur de nos origines ».

P. Mario BRANDI

LE BLOC-NOTES

Les rendez-vous habituels : 

+ Permanence d’accueil du lundi au vendredi de 9h30 à 11h30 et de 14h30 à 16h30 (au 60 cours Mirabeau)

+ Célébration de l’eucharistie : le dimanche à 9h et 11h.

En semaine du lundi au samedi à 7h

+ Permanence de confession – « Sacrement de la joie » :

Tous les mardis, jeudis et samedis de 10h à 12h et de 16h à 18h

+ Chapelet : tous les 3èmes vendredis du mois à 17h. Pour ce mois, le vendredi 15 octobre.

Nous portons dans notre prière, toutes les personnes qui ne peuvent pas se joindre à nos assemblées dominicales et en particulier les malades. Si vous connaissez une personne qui désire recevoir une visite ou l’eucharistie, merci de nous contacter.

A la chapelle des Oblats ou au 56 cours Mirabeau.

+ du 11 octobre au 10 novembre : la maison accueille la session pour les animateurs oblats.

+ samedi 16 octobre à 14h : rencontre des familles du Cenacolo (groupe de parole pour les parents d’enfants qui connaissent une addiction).

+ vendredi 22 octobre : 10 ans d’ordination presbytérale du Père Bonga.

Ici et ailleurs.

+ samedi 9 octobre de 11h30 à 12h00, aux Allées Provençales : cercle de silence.

+ samedi 9 octobre : pèlerinage diocésain « Laudato Si » à l’abbaye St Michel de Frigolet.

+ mardi 12 octobre : « Être ou devenir visiteur » formation pour les personnes qui sont ou veulent devenir visiteur auprès des personnes malades ou âgées (inscription auprès de la Pastorale de la santé).

+ dimanche 17 octobre : Journée du refus de la Misère.

+ jeudi 21octobre à 18h30 : « Croyants dans la cité » au 56 cours Mirabeau.

A noter : pèlerinage à Notre-Dame du Laus, le dimanche 8 mai 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *